Actualités
L’offre résidentielle se stabilise enfin

Hiver 2018 – Depuis 2010, le nombre de propriétés résidentielles à vendre dans la région de Québec était constamment en hausse.  En effet, le nombre d’inscriptions résidentielles en vigueur, qui était de 3130 en 2010, a plus que doublé sur une période de 6 années, pour atteindre un sommet de 7638 propriétés offertes en 2016.

En 2017, l’offre s’est finalement stabilisée pour se maintenir à un niveau similaire à celui de l’année 2016, soit de 7605 propriétés résidentielles offertes dans la région de Québec.

À Québec, le marché a continué de favoriser les acheteurs en 2017, et généralement, les maisons se sont vendues légèrement en dessous du montant de l’évaluation municipale.

Les principaux facteurs semblent favorables pour 2018

Les perspectives immobilières préparées par la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) nous indiquent que la majorité des facteurs qui ont une influence sur l’activité immobilière seront favorables pour 2018, à savoir:

Emploi- En novembre dernier, le taux de chômage à Québec n’était que de 4.4%. C’est difficile pour les employeurs, mais très bon pour l’immobilier.

Migration- Depuis plusieurs années, la région de Québec a un bilan migratoire positif, c’est-à-dire qu’il y a plus de personnes qui viennent s’y établir qu’il y en a qui quittent la région.

Confiance- Selon le «Conference Board» du Canada, l’indice global de confiance des consommateurs a atteint en 2017 sa meilleure note des 15 dernières années.

Taux hypothécaires- Seule ombre au tableau; les taux hypothécaires sont à la hausse de sorte que la FCIQ prévoit que le taux négocié pour une hypothèque de 5 ans devrait remonter à 3.7% vers la fin de 2018.

Les nouvelles tendances

En plus de confirmer les données de la FCIQ, les analystes de RE/MAX apportent un éclairage sur les motivations actuelles des acheteurs.  Dans le rapport annuel de RE/MAX, l’on apprend notamment que:

« Les acheteurs de la Ville de Québec se tournent davantage vers les propriétés de petites tailles, plus récentes, faciles à entretenir et situées dans des quartiers donnant accès aux commodités publiques».

En somme, selon ce rapport, les gens de Québec semblent favoriser le critère de la qualité de vie à celui de la superficie habitable.

Statistiques de l’immobilier
Les prix de vente, les délais, le nombre de propriétés à vendre: Surveillez l’évolution du marché de la ville de Québec.
En savoir plus
Nos propriétés
Parce que chaque propriété mérite d’être bien annoncée, nous avons recours aux services d’un photographe professionnel. Voyez les résultats!
En savoir plus