Contactez-nous aujourd'hui : 418 627-3120

En 2016, la nouvelle évaluation municipale fera beaucoup jaser

Hiver 2016 – À tous les 3 ans, le rôle d’évaluation foncière de la Ville est révisé et cela alimente toujours les conversations, surtout dans le domaine du courtage immobilier. Bien que, lorsque vient le temps de vendre, votre évaluation municipale ne soit pas reconnue comme étant une valeur fiable, il n’en demeure pas moins que les acheteurs l’utilisent généralement comme point de référence.

Au cours des années 2002 à 2012, le marché a été  fortement et constamment en augmentation, de sorte que lorsque le nouveau rôle entrait en vigueur, il était déjà en retard sur l’évolution du marché. Pourquoi? Parce que, par définition, une évaluation est une opinion de la valeur à une date donnée, et que dans le cas de l’évaluation municipale, cette date correspond à 18 mois avant son entrée en vigueur.

À titre de professionnel de l’immobilier, nous devons donc être bien conscient du fait que la nouvelle évaluation municipale qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2016, représente la valeur en date du 1er juillet 2014. Or, en une année et demie, le marché peut avoir évolué et en quelque sorte fausser les données. Mais, cette année, est-ce encore le cas?

Depuis 18 mois les prix sont stables

Qu’est-ce qui s’est passé dans le marché de Québec depuis le 1er juillet 2014? Voilà la question!!!

Le rapport du marché résidentiel préparé par les analystes de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) nous indique qu’à Québec, au 2ième trimestre de 2015, le prix médian de vente des maisons unifamiliales a été de 250 000$, soit 2% de moins qu’au 2ième trimestre de 2014.

Au cours du 3ième trimestre de 2015, le prix médian s’est aussi maintenu à 250 000$, mais pour ce trimestre, cela représente le même prix qu’en 2014.

Au moment d’écrire ces lignes, le rapport du dernier trimestre de 2015 n’est pas encore disponible mais, on peut quand même dire que depuis les 18 derniers mois, le marché de Québec affiche, en ce qui concerne les propriétés de type «unifamiliale», une  tendance à la stabilité au niveau des prix.

Conclusion : En 2016, «la nouvelle évaluation municipale fera beaucoup jaser»!

Tous droits réservés | Yvan Dufresne, notaire – Courtier immobilier agréé DA

Partager cette publication