Contactez-nous aujourd'hui : 418 627-3120

“Le futur n’est plus ce qu’il était” – Yogi Berra

Hiver 2014 – En ce début d’année, plusieurs s’affairent à dresser le bilan de l’année 2013,  tandis que d’autres préfèrent tout simplement ne plus y penser et l’oublier au plus vite. Malheureusement, l’année dernière, plusieurs experts se sont trompés en faisant leurs prédictions concernant le marché immobilier, lequel a été beaucoup moins vigoureux que prévu.

Pour 2014,  une chose est certaine, beaucoup d’analystes seront prudents et voudront, d’une manière ou d’une autre, reprendre les paroles de Yogi Berra,  ex-receveur étoile des Yankees de New York,  et devenu légendaire, non seulement pour ses exploits, mais aussi, pour ses commentaires très colorés. En effet, aucune phrase  ne pourrait mieux résumer le marché que «Le futur n’est plus ce qu’il était».

Même si au moment d’écrire ces lignes, le mois de décembre n’était pas encore complété, l’on peut dire qu’à Québec, en 2013,  le nombre de vente a chuté de 15% par rapport à l’année précédente et que le délai moyen de vente  est maintenant d’un peu plus de 3 mois. En conséquence, si vous songez à vendre, n’attendez plus à la dernière minute en pensant que votre maison devrait se vendre très rapidement.

À quoi s’attendre pour 2014???

L’année dernière, à notre connaissance, les seuls experts qui avaient vu venir une baisse des ventes pour la Ville de Québec furent ceux de chez RE/MAX. Contrairement aux autres organismes du domaine qui voyaient des volumes de ventes relativement stables, les analystes de RE/MAX semblaient, à l’époque, pessimistes en prédisant que les ventes allaient «péricliter» de 7.5%. Finalement, même les «pessimistes» auront été trop optimistes.

Compte tenu qu’ils furent tout de même les plus proches de la réalité, nous pensons qu’il est justifié de vous faire part des prévisions établies par les analystes de RE/MAX, lesquels pensent qu’en 2014, le marché sera comme suit :

  • La Ville de Québec devrait connaître une augmentation des ventes résidentielles de l’ordre de 2%.
  • Une réduction de 1% du prix moyen des maisons est prévue.
  • Après plusieurs années de fortes remontées touchant les ventes et les prix, les acheteurs profiteront enfin d’un marché immobilier plus stable.

Tous droits réservés | Yvan Dufresne, notaire – Courtier immobilier agréé DA

Partager cette publication