Contactez-nous aujourd'hui : 418 627-3120

Le marché immobilier ralentit en mai 2010

Juillet|Août 2010 – Les années se suivent… mais ne se ressemblent pas.  En janvier dernier, le marché a entrepris l’année en force et a même enregistré un record absolu du nombre de ventes pour un mois de janvier.

Par contre, selon les données du système MLS®, la Fédération des chambres immobilières du Québec indique qu’en mai 2010, le nombre de ventes réalisées dans l’ensemble de la province a reculé de 8% par rapport à mai 2009.

Rappelons qu’à l’inverse, l’année 2009 avait démarré au ralenti, mais que le mois de mai 2009 avait enregistré une hausse du nombre de ventes de 8% par rapport à mai 2008.

D’un point de vue plus local, les statistiques MLS® démontrent que, dans la ville de Québec, le nombre de ventes de maisons unifamiliales a chuté de 20% par rapport à mai 2009.

Toutefois, notons qu’en mai 2010, il s’est vendu 133 condos sur le territoire de la ville de Québec, soit exactement le même nombre qu’en mai 2009.  De plus, depuis le début de l’année, les ventes de condos ont augmenté de 18% par rapport à la même période en 2009, soit de janvier à mai.

LES PRIX DEMEURENT EN HAUSSE

Dans la province de Québec, le prix médian d’une maison unifamiliale est passé de 199 700$ en mai 2009 à 215 000$ en mai 2010, soit une hausse de 8%.  À Québec, la hausse est beaucoup plus forte, le prix médian étant passé de 190 000$ à 218 500$, ce qui représente une augmentation de 15% comparativement à mai 2009.

En résumé, depuis le début de l’année, nous avons constaté que les acheteurs qui avaient, en 2009, mis sur la glace leur projet d’acquisition sont revenus en force dès le début de l’année 2010.  Après un hiver très actif, il n’est donc pas inquiétant de voir le marché ralentir avec l’arrivée de la saison estivale.

Tous droits réservés | Yvan Dufresne, notaire – Courtier immobilier agréé DA

Partager cette publication