Contactez-nous aujourd'hui : 418 627-3120

Les taux d’intérêts les plus bas en 50 ans

Janvier|Février 2009 – L’année 2008 nous en aura fait voir de toutes les couleurs.  En effet, après une première moitié d’année où tout baignait dans l’huile, notamment pour le marché de l’immobilier, l’automne aura d’abord été frappé par la crise financière pour se terminer dans un contexte de récession économique.

Ce climat d’incertitude a ralenti les ardeurs des acheteurs, de telle sorte qu’en novembre dernier, au niveau provincial, le nombre de ventes a diminué de 29% par rapport à novembre 2007.  Sur ce point, soulignons qu’avec une baisse de 15%, on peut dire que la région de Québec s’est bien tirée d’affaires, d’autant plus que pour la même période, l’on y notait une hausse de 6% du prix de vente moyen des maisons unifamiliales.

Enfin, en décembre dernier, pour venir en aide à une économie qu’elle déclarait officiellement en récession, la Banque du Canada frappait un grand coup en abaissant son taux directeur à 1,5%, du jamais vu depuis 1958.

Rappelons qu’en octobre dernier, la Banque centrale avait de façon exceptionnelle réduit le taux directeur à 2 reprises, soit le 8 et le 21 octobre, pour le faire baisser de 3,00% à 2,25%.

À la suite de la baisse annoncée par la Banque du Canada en décembre, les 6 grandes banques canadiennes, de même que le Mouvement Desjardins, ont tous réduit leur propre taux préférentiel à 3,5%.  Du côté des hypothèques, à la mi-décembre, nous avons noté qu’il était possible d’obtenir une hypothèque fermée et d’un terme de 5 ans pour aussi peu que 4,99%.

PROCHAINE BAISSE LE 20 JANVIER???

La prochaine annonce de la Banque du Canada sur le taux directeur est prévue pour le 20 janvier et les experts s’attendent à une nouvelle baisse d’un demi point.  Si ce scénario se concrétise,  l’année 2009 débutera avec un taux directeur de seulement 1%.

Si les taux hypothécaires réagissent en conséquence, il pourrait être possible d’obtenir des hypothèques de 5 ans à aussi peu que 4,50%.

Ceux qui achèteront une propriété en 2009 devraient s’en rappeler très longtemps, parce que des taux d’intérêts aussi bas, ça ne passe qu’une fois dans une vie!

Tous droits réservés | Yvan Dufresne, notaire – Courtier immobilier agréé DA

Partager cette publication